Les multiples bénéfices du broyat pour votre jardin

Les multiples bénéfices du broyat pour votre jardin

Issu du broyage de branchages, le broyat participe au processus de compostage et est idéal pour le paillage de votre sol. Il est bénéfique toute l’année et abrite par la même occasion un grand nombre d’insectes et de champignons : parfait pour un sol riche et vivant et pour favoriser la biodiversité !

Élément indispensable pour un compost de bonne qualité

compostage

Pour permettre aux micro et macro-organismes présents naturellement dans le sol, dans l’air et dans le broyat de décomposer la matière organique, il faut veiller à garder un équilibre entre matières sèches (broyat, feuilles mortes …) et humides (Préparation de repas, restes de cuisine*).  Le broyat est un élément structurant, qui permet de faire circuler l’air dans le compost. Il absorbe les jus et une humidité trop grande ; il évite aussi les odeurs et la prolifération de moucherons.
Comptez un volume de broyat pour un volume de biodéchets, et n’hésitez pas à remuer régulièrement en surface (au moins une fois tous les 15 jours).
N’hésitez pas à consulter l’onglet ‘’Composter mes déchets’’ sur notre site internet pour plus d’informations à ce sujet.
*Appelés aussi ‘’Biodéchets’’

Un sol protégé grâce au paillage

Pailler votre sol est une pratique naturelle pour le protéger du froid, des intempéries et de l’érosion. L’automne est le meilleur moment pour pailler en prévision de l’hiver et protéger le sol des basses températures. Vous pouvez pailler par-dessus la couche de compost que vous aurez épandue au préalable. Il est également important de ne pas tasser votre paillis afin d’assurer une bonne circulation de l’air et de l’eau. Au printemps, votre sol sera plus fertile, plus riche et prêt pour accueillir vos plants !

N’hésitez pas à pailler de nouveau aux beaux jours pour protéger votre sol de la chaleur, et ainsi limiter l’évaporation et conserver l’humidité au pied de vos plantations, arbustes et arbres.

Pour plus d’informations, l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) met à votre disposition des ressources utiles sur son site internet :

paillage au jardin

Comment se procurer son propre broyat ?

broyat

Les habitants de Provence Alpes Agglomération (PAA) et de la Communauté de Communes Jabron Lure Vançon Durance (CCJLVD) peuvent aller récupérer du broyat gratuitement à la déchetterie de Château-Arnoux-Saint-Auban, muni d’un badge après en avoir fait la demande auprès de PAA.
Si vous n’avez pas accès à une déchetterie proposant du broyat, optez pour sa fabrication. Plusieurs choix s’offrent à vous : les feuilles mortes bien sèches (abondantes à l’automne et en hiver), les rémanents de tailles des résineux, des brindilles en petits morceaux, de la paille, des morceaux de cartons bruns…
Pour broyer des petits rémanents de taille de résineux ou de feuillus, vous pouvez les disposer en andain et utiliser une tondeuse. Pour broyer des quantités plus importantes ou de gros diamètres de végétaux, n’hésitez pas à emprunter ou louer un broyeur. La mutualisation et le prêt entre voisins est une bonne alternative à l’achat d’un broyeur, qui peut être couteux. Ou bien il existe aussi la plateforme d’annonces gratuites autour du broyage-paillage « Bours’O Vert » qui met en relation des producteurs de résidus de jardins/d’espaces verts, et ceux qui cherchent du broyat, de la sciure, des copeaux, du fumier, du bois de chauffe, etc.

Vous êtes une collectivité ou une association ? Le SYDEVOM de Haute-Provence met à votre disposition des petits broyeurs !

CCJLVD2
À ne pas rater !
Adresse e-mail non valide