Je suis une structure pédagogique

Sommaire

Bénéficier d’une animation

Une animatrice spécialisée dans les interventions auprès des enfants peut intervenir gratuitement dans les écoles, collèges, centres de loisirs ou associations. Les animations sont conçues sur mesure, en fonctions des thèmes que l’établissement souhaite aborder. Des animations dans les classes de CE2, CM1 et CM2 sont spontanément proposées aux écoles tous les deux ans mais il est possible de faire des interventions en dehors de ce cycle. Pour toute demande d’interventions ou renseignements, n’hésitez pas à contacter l’animatrice par mail ou au 04 92 36 14 24.

Supports pédagogiques

Pour accompagner les enseignants avant ou après les interventions de l’animatrice, le SYDEVOM a conçu des cahiers d’activités pour les enfants de cycle 3.

Pour les écoles et centres de loisirs situés sur le secteur LEADER, le SYDEVOM peut vous fournir des exemplaires papiers.

N’hésitez pas à nous contacter par mail ou au 04 92 36 14 24.

Retrouvez la correction du cahier d’activité ici !

Installer une plateforme de compostage

Lorsque qu’une commune se lance dans la mise en place d’une plateforme locale de compostage partagée pour les habitants d’un quartier, il y a des étapes-clefs à ne pas négliger : le SYDEVOM vous en propose un résumé ci-dessous. Télécharger le guide de l’ADEME

Sensibiliser les élus et agents au contexte réglementaire, aux enjeux et opportunités

La loi française impose une généralisation du tri à la source des biodéchets au 31 décembre 2023 pour tous. Les biodéchets dont il est question sont d’une part les déchets verts (branches, élagages de haie, feuilles, tontes, fleurs, etc.), dont le brûlage est toujours interdit, et d’autre part les déchets de table (résidus de préparation, restes de repas animal ou végétal, aliments périmés, etc.). Entre le respect des différentes réglementations et l’augmentation des coûts de collecte et traitement pour les ordures ménagères non triées, la réduction de nos déchets est un enjeu majeur pour les années à venir. Les biodéchets représentant un tiers des déchets enfouis, il est évident que les valoriser séparément est inévitable. Une démarche généralisée de compostage de proximité semble être le meilleur compromis dans les territoires ruraux. Il est important que les élus de nos territoires s’approprient le sujet et amorcent la transition.

Réunir les personnes impliquées

Rencontrer les personnes qui seront impliqués dans l’action de compostage collectif est essentiel, et ce dès le début du projet. Organiser une réunion de cadrage permettra de présenter le contexte législatif, les enjeux, les objectifs ainsi que la démarche globale.

Les acteurs concernés sont nombreux : les élus et agents des collectivités, les habitants, les représentants d’associations de quartier, les copropriétaires, les agences et syndicats immobiliers, les groupements de commerçants, etc.

Il est important d’inclure tous les acteurs dans la prise de décision pour qu’ils s’approprient le projet et expriment leurs besoins et idées. Ces réunions entre parties prenantes permettront de poser des bases stables et d’assurer la pérennité de l’installation. 

Au cours de cette réunion, il est important d’aborder les questions du matériel, du financement, des moyens humains, de l’approvisionnement en broyat et de l’utilisation du compost une fois mûr.

Ce sera aussi l’occasion de présenter le protocole de dimensionnement et d’établir un rétro planning

Une convention entre la commune, l’intercommunalité et des tiers peut être conclue afin de fixer le rôle et les engagements de chaque partie.

Définir l’emplacement

Le choix de l’emplacement se fait sur différents critères.

Premièrement, les composteurs doivent être posés sur de la terre brute afin que le macrofaune puisse s’installer et que les jus puissent être évacués.

Deuxièmement, le lieu doit être accessible et suffisamment spacieux pour pouvoir circuler aisément autour. Ensuite, il est conseillé que le site soit un peu éloigné des habitations afin d’éviter les nuisances olfactives en cas de dérèglement.

Enfin, les composteurs doivent être installés sur un emplacement ombragé et à l’abri du vent, si possible à proximité d’un point d’eau.

L’organisation d’une visite du quartier permettra à toutes les parties prenantes de s’accorder sur l’emplacement de la future plateforme.

Organiser une réunion publique

Il est essentiel de présenter aux habitants les changements qui auront lieu dans leur quartier. Ils seront en effet les premiers bénéficiaires des installations et doivent adhérer au projet.

Organiser une réunion publique permettra d’expliquer aux habitants le fonctionnement de la gestion des déchets, de leur exposer les enjeux et de présenter le projet dans son ensemble.

Ce moment d’échange direct avec les habitants est crucial afin de répondre à toutes les questions soulevées et faire le point avec les principaux acteurs concernant les orientations à donner.

La présence du SYDEVOM et de l’intercommunalité est vivement recommandée pour cette réunion.

Dimensionner la plateforme pour avoir du matériel adapté

Cette étape cruciale permet de dimensionner la plateforme de compostage et la taille du composteur. Pour cela, il faut déterminer le nombre de foyers participant à l’opération puis appliquer un ratio fourni par l’ADEME ou le SYDEVOM. Ce ratio permet d’évaluer le poids des biodéchets traités sur la plateforme puis de le convertir en volume. Le maître composteur pourra, à partir de ce volume, vous conseiller le matériel adéquat pour la plateforme. Des petits outils sont nécessaires pour l’alimentation du composteur et l’entretien de la plateforme : fourche, seau, pelle, thermomètre, arrosoir, carnet de suivi. Une signalétique devra également être mise en place sur les bacs pour rappeler aux usagers le processus et identifier les bacs. Télécharger le model du SYDEVOM

Sensibilisation des usagers, formation des référents de sites

Des gestes essentiels sont à pratiquer quotidiennement afin que le processus de compostage se déroule sans nuisance. Une petite formation doit ainsi être faite à chacun des acteurs : – Auprès des usagers pour leur expliquer quels gestes faire à chaque apport, – Auprès des référents de site pour le contrôle hebdomadaire et la mise en maturation. Les référents de site devront également veiller au bon approvisionnement en broyat et vérifier les conditions hygrométriques. Télécharger les fiches conseil

Inauguration de la plateforme

Une inauguration officielle en présence des élus, de la presse et des habitants est une bonne occasion de faire parler du projet et d’informer la population de la création de ce nouvel exutoire pour leurs biodéchets.

Elle permet aussi de valoriser le travail des agents des collectivités ou des bénévoles en charge de la plateforme et de créer des moments conviviaux intégrés dans la vie d’un quartier ou d’une commune.

Emprunter du matériel

Le SYDEVOM met à disposition des mairies et associations de son territoire des éco-cups, des carafes et des chariots de tri pour trier et réduire les déchets lors d’évènements ou de manifestations. Des broyeurs sont également à disposition des mairies et associations du territoire pour transformer les déchets verts en broyat pour le compostage.

Les gobelets et carafes

Les éco-cups et carafes sont fabriquées en plastique recyclé, elles sont lavables et réutilisables. 

En mettant en place un système de consigne vous arriverez à récupérer la majorité des éco-cups utilisées pour votre évènement.

Pour emprunter les éco-cups, retournez-nous par mail le document téléchargeable dûment complété et signé quinze jours minimum avant la date de votre évènement.

Retrouvez tous nos conseils sur l’organisation d’une manifestation éco-responsable en consultant nos fiches conseils.

Les chariots de tri

Les chariots de tri mis à disposition par le SYDEVOM sont des outils pédagogiques permettant aux participants d’une manifestation de trier leurs déchets.

Des panneaux amovibles permettent d’adapter les chariots aux types de déchets (Emballages, Biodéchets, verre et ordures) présents sur l’évènement.

Des sacs adaptés sont fournis avec les chariots de tri.

Il est vivement conseillé d’avoir un animateur proche des chariots pour aiguiller les visiteurs dans le tri de leurs déchets. Ces chariots sont en effet pédagogiques, de nombreuses informations sont inscrites dessus et leur utilisation peut être difficile sans être aiguillé.

Le SYDEVOM met à votre disposition quatre chariots de tri, empruntables séparément.

Pour emprunter un ou plusieurs chariots, retournez-nous par mail le document téléchargeable dûment complété et signé quinze jours minimum avant la date de votre évènement.

 

Les broyeurs

Le SYDEVOM met à disposition des mairies et des associations des broyeurs pour transformer les déchets verts en broyat utilisable pour le compostage ou le paillage.

 

Retrouvez tous nos conseils sur l’organisation d’une manifestation éco-responsable en consultant nos fiches conseils.

 

ATTENTION : les broyeurs sont conçus pour broyer des branches de 4 à 6 cm. Ils ne sont pas conçus pour broyer des branches trop fines comme des rameaux d’oliviers.

L’emprunt de ces broyeurs est gratuit, en contrepartie, le SYDEVOM demande que le plein et que les petits travaux d’entretien soient effectués par l’emprunteur au retour du broyeur.

Pour emprunter un broyeur, retournez-nous par mail le document téléchargeable dûment complété et signé.

À ne pas rater !
Adresse e-mail non valide