Compostage

 
POURQUOI COMPOSTER ?


Réduire le volume des ordures ménagères,

Réaliser des économies : production d’un terreau de qualité, minimiser le poids des poubelles pour réduire le cout de la taxe ou de la redevance,

Protéger le sol et l’enrichir.




LE COMPOST EST TROP HUMIDE, COMMENT Y REMEDIER ?

Le compost est trop riche en azote, afin d’obtenir un compost malléable et de bonne qualité, il faut ajouter après un ou deux apports de vos déchets de cuisine, de la matière plus carbonée c'est-à-dire des feuilles mortes ou de la matière sèche. A l’automne, pensez à stocker dans un conteneur à l’abri de la pluie, les feuilles mortes pour en avoir toute l’année. Séchez le gazon en été à même le sol et stockez-le à proximité du composteur avec les feuilles.

Autres matières sèches pouvant être incorporées au compost :
- Paille,
- sciure en petite quantité,
- Papier non imprimé, papier kraft,
- Boites d’œufs découpés en morceaux,
- Copeaux de bois (petits morceaux pour faciliter leur décomposition),
- Carton de pizza,
- Papier essuie-tout.
 

LE COMPOST EST ENVAHI PAR LES MOUCHERONS, QUE FAIRE ?

C’est le signe que le compost est trop humide et riche en composés azotés. Pour réduire leur nombre, ajoutez quelques poignées de terre de votre jardin pour recouvrir le tas de déchets. Ou bien, déposez une couche de matières sèches.
 

LE COMPOST EST ENVAHI DE LARVES GROUPEES, DE COULEURS BEIGES ?

« Hermetia illucens » plus communément appelé « mouche soldat noire », les larves se développent en se nourrissant des déchets. Elles ne sont pas nuisibles et accélèrent la décomposition des déchets.


IL Y A DE GROSSES LARVES BLANCHES DANS LE COMPOST, SONT-ELLES NUISIBLES ?

Les larves blanches sont des larves de cétoine dorée qui deviendront un jour de magnifiques scarabées de couleur vert métallisé. Elles se nourrissent du bois en décomposition ou bien des déchets du compost. Elle est blanche, avec de petites pates, une tête plus petite que son extrémité. Il ne faut pas les confondre avec les hannetons communs, ces larves ont une tête plus grosse que la larve de la cétoine dorée et elles aiment les racines des plantes ou des arbres. Ces dernières sont très utiles pour maints animaux sauvages comme la chouette chevêche et autres espèces d’oiseau, alors ne les tuez pas afin de protéger la biodiversité. Placez-les dans votre compost, elles ne partiront pas et contribueront à accélérer la décomposition de la matière.


Larve de Cétoine

OU PLACER LE COMPOSTEUR ?

L’idéal est de le placer sous un arbre, à l’abri du vent et de la pluie. Un noisetier, un pommier par exemple, un arbre feuillu de préférence ; à proximité de votre cuisine et si possible de votre jardin.
 

LE COMPOST EST TROP SEC, COMMENT AMELIORER SA STRUCTURE ?

Arrosez-le avec un arrosoir sans le détremper. Mélangez tout le compost afin d’homogénéiser les différentes couches qui auraient pu se former. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire.
Pour contrôler l’humidité, il existe une technique toute simple, appelé le test du poing :
- Prenez une poignée de compost sous la couche récente de déchets,  à l’endroit où le compost est formé et de couleur noire.
- Pressez la boule et ouvrez votre main : si le compost est aggloméré mais se détache petit à petit, cela signifie que le taux d’humidité est correct. Si la boule conserve sa forme, le compost est trop humide et si le compost se détache tout de suite, il est trop sec.
 

COMMENT SAVOIR SI LE COMPOST EST MUR ET PRET A ETRE UTILISE DANS LE JARDIN ?

La première fois que vous réalisez un compost, 2 ans sont nécessaires avant de pouvoir l’utiliser. Si ce n’est pas le cas, le compost est mûr au bout de 8 à 12 mois. Il faut enlever la première couche fraiche où sont présents les déchets récemment déposés ainsi que les vers.
Plusieurs indicateurs nous aident à savoir si le compost est prêt à l’emploi :
- Couleur sombre presque noire,
- Absence de vers,
- Odeur d’humus, de forêt (odeur de champignon),
- Absence de déchets en décomposition.
 

JE NE VEUX PAS DE COMPOSTEUR CHEZ MOI CAR JE N'AI PAS ENVIE D'ATTIRER LES SOURIS ET LES RATS.

Les composteurs proposés par le SYDEVOM sont fermés sur le dessus et les côtés. Cependant il est possible de rajouter une grille sur le fond du composteur avec de petits espaces pour éviter que les souris entrent. Mais le fond ne doit pas être complètement fermé, sinon les macros organismes ne pourront plus passer. Il faut préciser que les rongeurs sont attirés par la viande, il faut donc éviter d'en jeter dans le composteur. 
Il faut également savoir que les rongeurs séjournent rarement dans un compost homogène, fonctionnant bien. Ils sont présents dans des composts secs, mal mélangé.
Les musaraignes sont de petits animaux insectivores, se nourissant d'insectes et de mollusques, elles peuvent être utiles au jardin.


LE COMPOST SENT MAUVAIS, QUE FAIRE ?

Les déchets se décomposent mal, il faut bien mélanger les différentes couches, rajouter des matières sèches ou arroser modestement si besoin.
 

LE COMPOST TRANSMET-IL DES MALADIES A NOS PLANTATIONS ?

Les plants souffrant de la rouille, tavelure, mildiou peuvent être compostés.
Concernant les mauvaises herbes, la montée en température permet de détruire certaines graines. Par contre il faut éviter de composter le liseron, le chiendent, l’herbe aux goutteux.

 
FAUT-IL METTRE DES ACTIVATEURS DE COMPOST ?

Il n’est pas nécessaire d’introduire des activateurs achetés dans le commerce. En effet, si vous aérez, humidifiez quand il le faut votre compost, nul besoin d’additifs. 
Voici quelques activateurs "maison"
- la terre de jardin,
- des plantes : prêle, consoude, ortie...
- le marc de café : les vers rouges l'apprécient beaucoup et il contient de l'azote et des sels minéraux,
- les fumiers : vache, cheval... (attention à ne pas mettre de la litière de chat ou chien).


PEUT-ON COMPOSTER LES PEAUX D'AGRUME ?

Les peaux d'orange, de pamplemousse et de citron se décomposent bien, ils doivent être découpés en petits morceaux au préalable. Elles ne doivent pas être secs. Humides, elles se dégradent bien. Malgré que les citrons soient très acides, déposés en petite quantité dans le compost, ils ne gêneront pas le bon fonctionnement du compost.


J'HABITE EN APPARTEMENT ET IL N'Y A PAS DE COMPOSTEUR COLLECTIF EN BAS D'IMMEUBLE. COMMENT FAIRE DU COMPOSTAGE ?

Si vous êtes motivé à mettre en place un composteur collectif en bas de votre immeuble, n'hésitez pas à contacter votre communauté de commune ou syndicat. Le SYDEVOM et votre collectivité pourra vous aider.
Sinon vous pouvez toujours fabriquer un lombricomposteur : découvrez comment le fabriquer et comment il fonctionne en suivant ce lien JE FABRIQUE MON LOMBRICOMPOSTEUR.