Actualités

Semaines "test" de pesées des déchets (compostables et non-compostables)

Le SYDEVOM s’était engagé dans un Programme Local de Prévention des Déchets en 2011 jusqu’en 2015. Puis, il a été lauréat fin 2015, pour le programme TZDZG « Territoire Zéro déchets Zéro Gaspillage » pour une durée de 3 ans.

 

Afin de montrer l’exemple à nos concitoyens et pour une meilleure maîtrise des coûts, les collectivités adhérentes tout comme les établissements en général se doivent d’être exemplaires en matière de tri, de compostage et de réduction des déchets. En plus de l’image que l’établissement véhicule, ces différentes actions permettent de réaliser des économies financières.

 

Le SYDEVOM est présent pour aider à la mise en place de ces gestes de « bon sens », et à l’accompagnement des structures pour qu’à terme, elles gagnent en expérience et en autonomie sur ces thématiques.
 



L'annuaire du réemploi

annuaire-bientot-essai
 
Vous cherchez à donner, acheter, louer, vendre des biens sur le département des Alpes-de-Haute-Provence,
vous trouverez dans ce nouvel annuaire, les coordonnées des ressourceries, des entreprises de location et réparation, des médiathèques, des friperies... 

Vous êtes une entreprise, une association qui oeuvre pour la réutilisation, le réemploi, la réparation, la location, si vous le souhaitez, le SYDEVOM peut vous intégrer gratuitement sur cet annuaire, alors n'hésitez pas à le contacter au 04 92 36 08 52 pour plus d'informations.

Recycler le verre, c'est aussi lutter contre le cancer



Depuis 2010, le SYDEVOM et ses collectivités adhérentes soutiennent la Ligue contre le cancer grâce aux tonnes de verre collectées sur le territoire.

L’opération consiste à reverser à la Ligue 2€  
pour chaque tonne de verre collectée.


> En 2015, 3 177 tonnes de verre ont ainsi été collectées.
> Pour environ 6 400 euros versés à la Ligue par le SYDEVOM
> Cela a permis d’aider plus de 50 familles touchées par la maladie


Alors en 2017, trions encore plus notre verre,
et luttons contre le cancer !


Dès 1974, la Ligue initie la collecte du verre, finançant même parfois l'achat des containers. Par la suite, les collectivités locales ont fortement contribué au dévelloppement du tri sélectif.
C'est donc tout naturellement que le Comité départemental s'est tourné vers les collectivités locales pour solliciter un partenariat pour la collecte du verre.

Les élus des 166 communes constituant le SYDEVOM ont permis la signature d'une convention de partenariat.


 









Schéma de la collecte du verre et du partenariat SYDEVOM/Ligue contre le cancer 04



Paillez, compostez, des gestes utiles toutes l’année !



Vous avez du terrain et un jardin, n’allez pas plus loin, tout ce dont vous avez besoin se trouve sous vos yeux : tailles de haies ou d’arbustesfeuilles mortes en automne, tontes de gazon au printemps, épluchures…  Utilisez les déchets organiques que vous déposiez autrefois à la déchèterie ou à la poubelle pour nourrir et protéger la terre de votre jardin.

Le paillage met en action des milliers d’êtres vivants, certains microscopiques (levures, champignons, bactéries) et d’autres visibles à l’œil nu (vers rouges, larves d’insectes, crapauds…), amusez-vous à les observer et vous verrez qu’ils travaillent pour vous, ils aèrent votre terre, se nourrissent des déchets, la terre devient alors riche en éléments nutritifs. Sous vos pieds, une véritable chaîne alimentaire s’est formée, votre sol est autonome en intrant et en eau. Vous avez en effet moins besoin d’arroser. La patience est de rigueur pour obtenir un tel résultat, il faut attendre plusieurs mois mais c’est une belle expérience, fascinante et durable.


Le paillage vous surprendra par les nombreux avantages qu’il confère :

  • Réduit le nombre d'arrosage pendant les fortes chaleurs,
  • Réduit le développement des herbes indésirables,
  • Ameublie et aère le sol, la terre ressemble à l’humus de la forêt,
  • Préserve le sol du soleil et donc du desséchement,
  • Préserve le sol de l’érosion, le paillage est idéal pour les terres très argileuses,
  • Favorise la venue de micro et macro-organismes, utile pour l’équilibre de votre jardin.


Que pouvons-nous utiliser en paillage ?

 
                  
 
  • Les tontes de gazon constituent un bon paillage, sous la haie ou incorporées à la terre de jardin, elles préserveront l’humidité du sol, et favoriseront la venue des êtres vivants du sol. La terre sera plus souple, plus malléable.
Avant de pailler vos plantations avec de la tonte de gazon, il est préférable de la faire sécher au soleil pendant 1 ou deux journées au soleil. Il ne faut pas déposer au sol une couche trop épaisse, 3 cm maximum.

Ne vous embêtez plus à ramasser l’herbe après la tonte, la tonte-mulching permet de laisser l’herbe coupée à même le sol, celle-ci est broyée et se décompose rapidement. 

Au jardin, le paillis de tontes protège le compost du dessèchement et favorise la montée des vers, ils incorporeront le compost à la terre.
 
  • Des feuilles mortes aux pieds des arbres et des arbustes. Laissez les feuilles mortes au sol avant de passer la tondeuse, ainsi broyées, elles se décomposeront plus facilement et constitueront un apport carboné. Les tontes de gazon hachées et les feuilles broyées constituent un mélange équilibré. Ainsi, votre pelouse sera protégée du soleil et ne se dessèchera pas. 
Il faut savoir que les feuilles de noyer contiennent de la juglandine, une substance inhibant la germination des plantes : elles peuvent être utilisées en paillage dans des allées ou sur d’autres zones où vous désirez ne pas voir d’herbes pousser…

Le paillage de feuilles pour :

Les Haies, arbustes : Le mieux est de broyer les feuilles avant de les déposer aux pieds des rosiers et des arbustes
Les Massifs de fleurs vivaces : Utilisez des feuilles de chênes, d’aulnes ; évitez d’en mettre une trop grande épaisseur, elles risqueraient d’asphyxier vos plantations.
Le potager et le verger : Recouvrez de feuilles mortes vos légumes pour les protéger du froid pendant les périodes hivernales.
Les framboisiers, groseillers, cassissiers et les autres petits fruits apprécient d’avoir les pieds couverts de feuilles mortes, l’idéal est de mettre du compost semi-mûr sous les feuilles.
 
  • Les aiguilles de résineux se décomposent lentement et ont tendance à acidifier le sol, ce type de paillage est intéressant pour les fraisiers et les plantes de terre de bruyère.
 
  • Vos déchets de cuisine (épluchures, marc de café...) peuvent être utilisés comme paillage. Déposés à même le sol sous vos haies, vos arbustes… Ils constituent un engrais naturel et un fertilisant qui feront rêver vos plantations !
 
  • Le broyat de conifères est plus utile dans des zones où vous souhaitez ne pas voir de l’herbe. Le broyat s’utilise en paillis dans les allées de jardin, pour garder les pieds au sec et éviter que l’herbe pousse.  Le broyat de thuyas a une action herbicide et durable.







UIUZVBGQERLVINHAIORGMVHSKBN?IJZRIMTNHRIMABNTUIRABNRTIA%NBITR%ANBTO