La réduction à la source

Le SYDEVOM a signé le 10 décembre 2010, un Programme Local de Prévention des déchets avec l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie). Ce programme doit permettre l’émergence sur le territoire de projets visant à la réduction des déchets.

Pour atteindre l'objectif final de – 30 kg par habitant, le SYDEVOM propose des gestes simples et concrets à mettre en place. Que nous soyons adulte ou enfant, un particulier, un employé, un responsable d'établissement (magasins, hôtels, restaurants, campings…), ou bien même seulement de passage dans notre département, nous pouvons tous agir et mettre au régime notre poubelle.
 
Pourquoi réduire ses déchets ?

Pour éviter l'augmentation des coûts et donc de notre facture d'enlèvement d'ordures ménagères.

Sur le territoire du SYDEVOM, un habitant jette en moyenne 400 kg de déchets par an dans sa poubelle ordinaire. C'est énorme, surtout quand on sait ce qu'ils deviennent.
L'élimination des ordures ménagères considérée comme une activité polluante est soumise à la TGAP ou Taxe Générale sur les Activités Polluantes. Suite au Grenelle de l'environnement, cette taxe va augmenter afin de renforcer le principe du pollueur payeur.

En quoi cela concerne chacun d'entre nous ?

En 2008, la TGAP était de 8 € HT (hors taxe) par tonne enfouie, elle est actuellement de 18 € par tonne. Elle continuera d'augmenter par palier dans les prochaines années.
 
Comment faire pour éviter une augmentation de la facture ?

Trier ses déchets
Pratiquez le compostage ou le lombri-compostage
Réduire sa production d'ordures ménagères en faisant attention à nos comportements
MODECOM ou l’autopsie des poubelles du SYDEVOM
 
Le SYDEVOM a réalisé deux campagnes de caractérisation des ordures ménagères : une en Juillet 2011 et une en Mars 2012.
 
Une grande marge de progression subsiste en matière de tri, de compostage et de réduction des déchets. Sur le territoire du SYDEVOM de Haute Provence, 64% des déchets qui ont été jetés aux ordures ménagères auraient pu être évités :

26,7% étaient recyclables si on les avait déposés dans les containers de tri
37,3% étaient évitables par des gestes de réduction des déchets parmi lesquels 28% étaient compostables.


7 Familles, 7 bons gestes

1. J’optimise les conditionnements.
2. Je sensibilise le personnel au gaspillage.
3. Je supprime les surremballages.
4. J'allonge la durée de vie des produits.
5. J'assure une maintenance régulière.
6. Je favorise la dématéralisation dans les échanges commerciaux.
7. Je favorise toujours des matériaux peu impactants pour l'environnement. 



Trucs et Astuces

 Les 7 bienfaits du marc de café

1) Un exfoliant : Appliquez le marc sur votre visage avec un peu d’eau en évitant les yeux, massez, laissez poser 15 minutes et rincez à l’eau fraîche. Le marc de café peut être utilisé partout sur votre corps. Il tonifie la peau et peut même réduire l’apparence de la cellulite.
 
2) Un soin capillaire : Si vous avez les cheveux foncés, après votre shampooing habituel, frottez le marc de café sur les cheveux mouillés et rincez. Ils seront d’une brillance étonnante ! Le marc de café permettrait également de prévenir l’apparition de pellicules. En revanche cette astuce n’est pas à tester pour les blondes !
 
3) Un dégraissant pour les canalisations : Le marc de café peut être aussi utilisé pour dégraisser votre canalisation. Pour cela, jetez dans l’évier le marc sous un jet d’eau chaude continu. Répétez ce geste régulièrement.
 
4) Un répulsif : Dans votre jardin, le marc de café peut vous aider à tenir des insectes à distance en agissant comme un répulsif, notamment contre les escargots, les fourmis et les limaces. Notez que le marc de café associé aux pelures d'orange n’est pas très apprécié des chats. Attention toutefois si vous avez un chien, le café peut lui être néfaste.
 
5) Un fertilisant : Le marc de café est un ingrédient de choix associé au compost. Il améliore l’acidité du sol en agissant comme un fertilisant naturel et est fortement apprécié par les rhododendrons, les rosiers et les azalées. 
 
6) Un désodorisant : Placer un bol de marc de café dans le réfrigérateur vous permettra d’enlever les odeurs superflues. De même, en frottant du marc de café sur vos mains, vous vous débarrassez de l’odeur désagréable de certains aliments comme le poisson ou l’oignon entre autres. Enfin, si vos canalisations sentent un peu mauvais, le marc de café peut y remédier. L’effet désodorisant est de deux semaines à un mois. 
 
7) Un soin naturel pour les meubles : Vos meubles ont une ou deux égratignures ? Appliquez-y du marc de café humide !  Il suffit d’ajouter un peu d’eau au marc de café pour en faire une sorte de pâte. Déposez cette dernière sur vos meubles foncés. Essuyez le marc de café en excès avec un tissu doux.

Chaque citoyen est acteur dans la préservation de l'environnement. Un ensemble de gestes simples permet de réduire la quantité, l'impact de nos déchets.

 

Les 7 bonnes raisons d’apposer un STOP PUB

Pour protéger l'environnement : les 40 kg de papier annuels déposés dans les boites aux lettres ont nécessité eau, énergie et matières premières pour leur fabrication, 
Un acte citoyen : le STOP PUB s’inscrit dans la démarche de prévention des déchets. Sur le territoire du SYDEVOM, il y a 73 980 logements ce qui représenterait 2 960 tonnes de papiers évités si tous les foyers s'équipaient de STOP PUB,
Pour des raisons économiques : c’est le consommateur qui paie la publicité, c’est le contribuable qui paie son élimination (taxe de ramassage),

La publicité :
Encombre inutilement celui qui ne la lit pas, signale l'absence de celui qui part quelques jours, représente : 1 million de tonnes de courrier non adressé en France,
Il n’y a pas de petite action si nous sommes nombreux à les faire :

Un STOP PUB, c’est 40 kg de papier évitées, et 36 € d’économies sur les frais de collecte et de recyclage du papier par an.
100 STOP PUB, c’est 4 tonnes de papier évitées, et 360€ d’économies sur les frais de collecte et de recyclage du papier par an.

Le Gaspillage Alimentaire

STOP AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE!!!

Dans notre mode de vie aujourd’hui le gaspillage est devenu banal, presque naturel. Mais il a pourtant de lourdes conséquences au niveau économique, environnement et éthique.
Chaque année, les Français jettent 20 kilos d'aliments par personne, dont 7 kilos encore emballés. A l'échelle mondiale, 1 300 milliards de tonnes de produits alimentaires sont gaspillées, soit un tiers de la production totale.
Une quantité importante de nourriture est perdue de la culture du produit jusqu’à sa consommation.
Nous ne nous rendons pas compte mais le gaspillage alimentaire représente un lourd budget. En effet, ce gaspillage représente 750 milliards d’euros ce qui consiste à dire qu’une famille de 4 personnes jette pour 500 euros par an de nourriture.
En France, nous jetons en moyenne 21% des aliments que nous achetons, ce qui représente 5,6 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 89,9 kg par an et par habitant.
Un quart des pertes de produits alimentaires du monde actuel serait suffisant pour nourrir les 870 millions de personnes qui meurent de faim dans le monde.  Environ un huitième de la population mondiale souffrent encore de la faim.


Adoptez les réflexes zéro gaspi
- Je vérifie ce qu’il reste dans mes placards
- Je fais une liste de courses
- J’achète local et de saison
- J’achète plus régulièrement des produits frais
- Je cuisine la juste quantité
- Le pain, je n’en perds pas une miette !
- Je contrôle les dates de péremption
- Je conserve correctement les restes
- Je consomme rapidement les produits fragiles ou entamés
- J’utilise les petits restes dans mes recettes
- Je composte mes épluchures pour avoir de belles plantes