Les collectes spécifiques

Le textile

Du Linge de maison, des chaussures, des vêtements usés, abîmés, troués ou qui ne vous plaisent plus ? Ces textiles peuvent suivre une autre voie que celle de la poubelle : recyclage, réparation, dépôt vente, don...

Des points d’apports volontaires sont à votre disposition sur l’ensemble du territoire du département des Alpes-de-Haute-Provence, le plus souvent à proximité des grandes surfaces.
 

Quelques règles à suivre pour bien trier ses textiles :
  Pas d'articles souillés ou humides
 Attachez les chaussures par paire
 ​​​​ Placez vos textiles dans un sac fermé
 
De quoi parle-t-on ?
De tous les textiles : sous-vêtements, foulards, gants et bonnets, draps et serviettes, nappes et mouchoirs, chaussures de ville et de sport, tongs et sandales pour enfants et adultes, petite maroquinerie etc.

Le devenir des textiles
Après leur collecte, les textiles sont dirigés vers des lieux d'accueil en fonction de leur état.



Piles, lampes, cartouches, dasri

Ces déchets bénéficient d'une collecte spécifique, en général à proximité d'établissement du milieu médical (centres médicaux, hôpitaux) ou paramédical (pharmacies). Ils ne doivent pas être jetés dans les ordures ménagères !

Pour connaître le point de collecte le plus proche de chez vous, contactez votre mairie.
 
Pour en savoir + : Dastri.fr


Ces déchets doivent être pris en charge par les distributeurs.

Le magasin qui vend des piles, est tenu de les collecter. Ainsi, des points de collecte sont présents en général dans la plupart des supermarchés.

Cependant, il existe également d'autres points (certaines mairies, déchèteries...). Contactez votre mairie ou 

Trouvez votre point de collecte le plus proche sur : http://www.corepile.fr/carte-des-points-de-collecte/

Adoptez l'Eco-Attitude! 
En utilisant des piles rechargeables, nous évitons de produire des déchets de piles usagées,
tout en faisant des économies...

Les ampoules, notamment les ampoules économiques nouvelle génération, contiennent des produits toxiques
tels que le mercure. 
Pour cette raison, elles ne doivent pas être jetées dans les ordures ménagères. 

Au même titre que les piles, il appartient au distributeur de les collecter. 

Des points de collecte spécifiques sont ainsi mis à disposition du public dans la plupart des magasins
vendant des ampoules.

NB : Eviter au maximum de casser les ampoules,
pour ne pas laisser se répandre le gaz souvent toxique qu'elles contiennent !

Pour en savoir + : Recylum.com ou malampe.org

Les déchets de cartouches d'encre usagées sont souvent toxiques et ont un effet néfaste sur l'environnement.

Il existe plusieurs solutions de collecte :

Points de collecte spécifiques chez les distributeurs.
- Certaines déchèteries prennent en charge ce type de déchet.
- Certaines marques de cartouches mettent à disposition des enveloppes pré-affranchies à poster.


Les DEEE


Les gros comme les petits DEEE se recyclent, de la machine à laver à l’appareil photo. Leur quantité ne cesse d’augmenter d’année en année, de 2 à 3 % par an. Les ressources naturelles pour fabriquer ces appareils s’amenuisent et la mauvaise gestion de leur devenir représente un risque pour la santé et l’environnement compte tenu de la présence de mercure, de plomb, de cadmium… Pour éviter qu’ils soient jetés en centre d’enfouissement, ils doivent être déposés en déchetterie ou bien chez le revendeur.
Les petits appareils (aspirateur, sèche-cheveux …)
Les gros électroménagers (four, machine à laver le linge ou la vaisselle…)
Les appareils de froid (réfrigérateur, congélateur…)
Les écrans (écran à tube cathodique, écran plat…)

Alors souvenez-vous que :
Si vous achetez un appareil neuf, donnez l’ancien à votre revendeur. Il a l’obligation de le reprendre.
Si votre appareil fonctionne toujours, faites un don à une association, comme par exemple, la Ressourcerie de Haute Provence à Château-Arnoux ou bien L’Envolée à Sisteron.

Si votre appareil ne peut être ni revendu, ni réparé, ni donné, apportez le en déchetterie. Il sera démonté, et recyclé.
Les déchets diffus spécifiques

Comment les reconnaître : 
Les emballages comportant un des pictogrammes suivants, doivent être déposés en déchèterie. Ils peuvent s'avérer inflammable, explosif, toxique pour la santé et l'environnement : ils ne doivent pas être jetés dans le bac jaune.

Vous pouvez les retrouver dans de nombreux endroits de votre maison :
 

Lien : EcoDDS

Que deviennent-ils ?

 
Ils seront collectés et traités par des entreprises spécialisées. Certains seront incinérés dans un centre d'incinération spécifique, d'autres recyclés. Par exemple : les solvants usagés (white spirit, éthers, alcool...) sont régénérés ou incinérés. La régénération consiste à séparer soit les différents solvants soit à extraire les impuretés. Les déchets de peinture sont incinérés avec récupération d'énergie.
Dans le cas où votre collectivité a signé une convention avec EcoDDS, éco-organisme dédié aux déchets diffus spéciaux des ménages, les DDS déposés en déchetterie seront collectés par EcoDDS pour être ensuite acheminés vers des centres de traitement.


Comment limiter ces déchets ?
Quelques astuces pour limiter la quantité de ces déchets spécifiques :

  
- Au jardin : pour désherber, utiliser de l’eau bouillante ou des écorces de conifères dans les allées par exemple. La paille de lavande éloigne les fourmis et les pucerons, déposez-en sous vos rosiers. Utilisez de la bière dans des bocaux pour attraper les limaces de votre potager.
 

- A la maison : préférez les produits avec un écolabel ou faits maison, le vinaigre blanc est efficace pour enlever les dépôts de calcaire ainsi que pour désinfecter et le bicarbonate de soude pour nettoyer les casseroles, absorber les odeurs…
Préférez les piles rechargeables.
 

+ d'info sur ECODDS

EcoDDS est un éco-organisme dédié aux Déchets Diffus Spécifiques des ménages agréé par les pouvoirs publics en date du 20 avril 2013. Il a été fondé par les principaux acteurs sur le marché de la fabrication et de la distribution de produits grand public concernés. Les fabricants, importateurs et distributeurs de produits dont les déchets peuvent nuire à la santé et à l'environnement, payent une éco-contribution pour que cet organisme organise leur collecte et leur élimination ou recyclage.  

Plusieurs missions lui sont attribuées dont :

- La collecte des DDS auprès des déchetteries
- La communication et la sensibilisation à destination du grand public et des collectivités
- La prévention sur la production des déchets diffus
- La recherche et développement


Les déchets dangereux


Les déchets dangereux des ménages regroupent différents types de déchets :
Les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE)

- GEM F : gros électroménager froid ;
- GEM HF : gros électroménager hors froid ;
- Ecrans ;
- PAM : petits appareils en mélange ;
- Lampes.

En 2007, 157 100 tonnes de DEEE ont été collectés  ( 43 % en GEM HF, 21 % en GEM F, 19 % en écrans, 15 % en PAM et 2 % en lampes). (Chiffres tirés du livre "Guide du traitement des déchets" de Alain Damien, 5ème édition). 

Les déchets diffus spécifiques (DDS)
- Produits biocides;
- Produits phytosanitaires ménagers;
- Les colles;
- Mastics;
- Peintures;
- Enduits;
- Solvants;
- Acides et alcools ménagers;
- Extincteurs...
Ces déchets peuvent avoir des propriétés corrosives, inflammables, toxiques, nocives, irritantes, c'est pourquoi ils doivent être triés et déposés dans des lieux spécifiques. 


Les encombrants

Un vieux canapé à fleurs appartenant à votre arrière-grand-mère, un vieux meuble poussiéreux oublié depuis des siècles dans votre cave ou encore une table qui n’est plus à votre goût ? Plutôt que de les abandonner à côté des points d’apport volontaire (bac d'ordure ménagère et bac de tri), plutôt que de les laisser dans la rue ou dans les couloirs des immeubles, pensez à d’autres solutions plus solidaires et écologiques.

En effet, ils pourront servir à d’autres personnes qui sont dans le besoin et ils pourront éviter d’être enfouis dans une installation de stockage des déchets... 

Ces déchets sont considérés comme des encombrants de par leur taille, leur poids et leur nature.

- Le mobilier : étagère, table, chaise, canapé, fauteuil, lit, matelas, commode, parasol, mobilier de jardin, sommier…
- Le matériel sanitaire : baignoire, lavabo, bidet...
- Autres objets : jouet, vélo, poussette, table à repasser…

Pour vous en débarrasser, il existe plusieurs solutions :
- Don à une association (prochainement un annuaire du réemploi sur le site internet du SYDEVOM),
- Apport en Déchèterie,
- Contacter la Ressourcerie de Haute Provence, elle récupère les encombrants au domicile gratuitement. Pour plus d’informations : RHP 04 

Renseignez-vous auprès de votre commune. Il existe peut-être une journée de ramassage des encombrants: 
Communauté de communes du Pays d’Entrevaux :
Lien vers le site internet
Digne : Le dernier mercredi de chaque mois, inscription obligatoire au 04 92 32 05 05.

Manosque : 

Vous avez la possibilité d’appeler La Ressourcerie de Haute Provence, Monsieur POIROT au 04.92.87.86.71 tous les jours de la semaine de 13h30 à 17h30 afin de convenir d’un rendez-vous à votre domicile pour faire enlever gratuitement les déchets vous encombrant tels que les appareils ménagers, électroménagers, téléviseur, chaine hi-fi, meubles, literie, outils de jardin et de loisirs, objets volumineux, appareils de chauffage, cumulus….

Beauvezet :
Le 1er jeudi et le 3ème jeudi du mois. Il faut vous inscrire à la mairie et sortir les encombrants la veille du passage.

Entrepierre :

Une collecte des encombrants est organisée tous les 1ers mercredis de chaque trimestre (reportée au mercredi suivant s’il s’agit d’un jour férié), vous devez vous inscrire en Mairie pour signaler la nature des encombrants.

Sisteron :
Un ramassage des encombrants est organisé tous les deuxièmes mercredi du mois. Il est nécessaire de prendre rendez-vous auprès de Monsieur Philippe MEVOLHON
Tél Ateliers Municipaux : 04.92.61.52.33
Portable : 06.20.89.44.49

Volonne :
L'enlèvement des encombrants par les employés communaux s'effectue gratuitement le quatrième jeudi du mois. Inscription auprès de l'accueil de la Mairie, 2 ou 3 jours avant.

Banon :
RDV sur ce lien.

Castellane :
un service de ramassage des encombrants (1 m3 max) est offert à la population par la mairie tous les 1ers lundis du mois : inscription au guichet.




Mobil-Home

Que faire d’un Mobil-Home en fin de vie ? 

Les Mobil-Homes de plus de trente ans ne sont pratiquement plus acceptés dans les campings. Environ 3 000 mobil homes sont démontés par an.

Savez-vous que maintenant nous pouvons recycler votre Mobil-Home ?

Pour cela, un éco-organisme a été créé. On l’appelle Eco Mobil-Home et il est issu d’une démarche volontaire de la part des 6 principaux constructeurs de mobil-homes du marché.
L’objectif est de concilier l’environnement et développement touristique local. Eco Mobil-Home prend donc en charge la déconstruction des Mobil-Homes en fin de vie.
Les membres de cette association proposent l’enlèvement de votre mobil-home et le transport sur plateau jusqu’à l’unité de déconstruction.

Conditions 
Le mobil-home doit pouvoir :

- être retiré de son emplacement par l’un des quatre côtés
- être déplacé, par simple traction, à l’intérieur d’un terrain de camping, à 5 km/h en ligne droite sur une distance de 100 mètres et prendre un virage d’un rayon de 10 m à 2 km/h.

Les services départementaux responsables des problèmes de sécurité peuvent fixer des exigences particulières pour chaque terrain. Ajoutons que tout gestionnaire de terrain est également en droit de fixer la position de l’installation d’un usager sur un emplacement.

Attention

Le mobil-home ayant perdu ses moyens de mobilité est alors assimilé à une habitation légère de loisirs. Dans ce cas, c’est la réglementation prévue pour les habitations légères de loisirs qui lui est applicable : déclaration de travaux, c’est-à-dire demande d’autorisation d’installer en dessous de 35 m2 ou permis de construire au-delà.

Pour plus d’informations: http://www.ecomobilhome.fr/