Histoire du tri





Le principe de gestion des déchets date du XVIème siècle. Sous son règne François 1er décide mettre fin à l'insalubrité urbaine et démocratise l'emploi de paniers pour récupérer les déchets ménagers.


Des systèmes de collecte se mettent en place dans des grandes villes telles que Paris, Lyon et Caen. Les ancêtres des décharges apparaissent en périphérie des villes pour accueillir les ordures collectés.







 







Au XIX ème siècle, ''collecte sélective'' n'avait pas la même signification qu’aujourd’hui. Eugène Poubelle, Préfet de Paris, met en place trois types de bacs (portant encore aujourd'hui son nom : poubelle) à disposition des habitants :

- Un bac pour les matières putrescibles
- Un bac pour le verre, la faïence et les coquille d'huitre
- Un bac pour les chiffons
S’ils ne sont pas toujours respectés, ces premiers règlements encadrant les débuts du recyclage des matières ont le mérite d’exister, et ne feront qu’évoluer !






 








Au début du XX ème siècle, les deux conflits mondiaux obligent les populations à réutiliser les ressources, notamment les métaux pour la fabrication d'armes, de munitions ou de voies ferrées.


En raison des pénuries, les habitants recyclent et réutilisent un maximum d'objet et de matières.







 







Les Trente Glorieuses s'accompagnent d'une très forte augmentation de la consommation et la production de déchets par habitant explose.

En 1960, chaque habitant de l'hexagone produisait en moyenne 250kg de déchets par an. Ce chiffre ne fera d'ailleurs qu'augmenter dans les décénies suivantes.

A l'époque ces nouveaux déchets étaient un problème : il n'héxistait pas de systhème de traitement.





 







Dans les années 70', une prise de conscience de l'impact des déchets sur l'environnement a lieu. En découle les premières réglementations en matière de gestion et de collecte des déchets.

A partir de 1975, les collectivités locales deviennent responsables de la collecte et de l'élimination des ordures de leurs administrés. Si cette réglementation pose les bases de nos lois sur l'environnement et la gestion des déchets, il faudra tout de même attendre 13 ans avant que le premier centre de tri français voit le jour.






 







En 1972, la Convention de Londres interdit de jeter dans les mers et océans certains déchets dangereux tels que les boues industrielles ou les déchets radioactifs.


En 1992, le premier centre de tri est inauguré à Dunkerque marquant le début de l'ère du recyclage ! Désormais, on tri les papiers, les emballages en carton, les bouteilles, bidons et flacon en plastique et les emballages en verre. Des plans départementaux voient le jour pour encadrer les modes de traitement. La création de l'ADEME et d’Eco-Emballages permettent à la France d'entrer dans une nouvelle ère avec la multiplication des actions en faveur du recyclage.






 





Les matières et les emballages ayant évolués depuis les années 90', certains emballages sur le marché n'étaient pas recyclables. C’était le cas des barquettes, tubes, pots et sachets plastiques.


Grace aux nouvelles technologies et la modernisation du centre de tri de Manosque, tous les emballages se trient dans les Alpes de Haute-Provence ! C'est une évolution majeure en matière de tri sélectif. D'ici 2022, toute la France sera en Extension des Consignes de tri !

Le tri ne date pas d'aujourd'hui et évolue pour s'adapter à la société. Écologique, économique : le tri sélectif n'a pas fini de nous être utile !