Caractérisation Vallée de l'Ubaye

Autopsie des conteneurs jaunes de la Vallée de l'Ubaye

Le Beynon, un site aux multiples activités

Le 5 février dernier, le SYDEVOM a participé à une caractérisation du contenu des colonnes jaune de la Vallée de l’Ubaye au Beynon, situé sur la commune de Ventavon (05). Auparavant, ce site regroupait un centre d’enfouissement des ordures ménagères et un centre de tri. Ce dernier a fermé en 2018 : les déchets issus des conteneurs jaunes sont désormais acheminés au centre de tri de Manosque. Le site du Beynon sert actuellement de quai de transfert pour les emballages et le papier collectés sur le secteur de la Vallée de l’Ubaye. C’est également là que sont effectuées les caractérisations des colonnes jaunes.

Un échantillon trié manuellement

Pour les caractérisations, un échantillon est prélevé sur le chargement des camions du SYDEVOM à leur arrivée sur le site. Ce prélèvement est ensuite trié manuellement par un opérateur du centre de tri, accompagné le 5 février par un agent du SYDEVOM.

Les déchets sont séparés selon leur matière dans sept bacs : l’acier, l’aluminium, les cartons et cartonnettes, les briques alimentaires, les plastiques rigides, les plastiques souples et les refus. On retrouve dans ces derniers tous les déchets qui ne doivent pas être jetés dans les conteneurs jaunes : le textile, le verre, les sacs pleins fermés, des emballages non vidés, des emballages imbriqués, barquettes en bois… Malheureusement, ces déchets, même recyclables dans d’autres filières pour certains, ne seront pas valorisés s’ils sont jetés dans les conteneurs jaunes.

Une fois trié, chaque type de déchets est pesé et les données extraites permettent de définir les proportions de rachat de chaque matière. C’est également l’occasion pour le SYDEVOM de faire une communication ciblée sur les erreurs de tri observées.

Les Ubayiens, de bons trieurs malgré quelques erreurs

Le 5 février, 36 kg de déchets ont été caractérisé et 4,5 kg étaient des refus.
Parmi les refus nous avons principalement trouvé des sacs fermés contenant des papiers, magazines et prospectus. Le centre de tri n’étant pas équipé d’éventreur de sacs, il est impératif que les déchets soient jetés en vrac pour être bien recyclés car même si le sac contient uniquement des matières recyclables il ne sera pas ouvert et ira aux refus de tri. Cela vaut également pour les magazines sous blister que nous avons retrouvé en quantité : sortez bien le magazine du plastique avant de les jeter tous les deux dans le conteneur jaune. Et si vous ne lisez pas le magazine, vous pouvez vous désabonner ou apposer un adhésifs ‘’StopPub’’ sur votre boite aux lettres.

Nous avons également observé des textiles en quantité. Les textiles peuvent se recycler mais pas dans le conteneur jaune : pour cela il existe des bornes de collecte spécifiques*. Ces textiles sont ensuite triés selon leur usure, ceux pouvant resservir sont remis en état et vendus ou donnés et les autres sont recyclés en chiffons, géotextiles ou isolants.

Nous avons également trouvé, en vrac : un sachet de coquilles de moules, un couvercle de casserole, des ciseaux, du papier peint, des harnais de sécurité… Tous ces déchets non recyclables doivent être jetés dans des sacs fermés dans les conteneurs d’ordures ménagères.

Nous mettons ici en exergue les erreurs, mais il ne faut pas perdre de vue que le tri reste de qualité sur ce secteur ! Un grand merci aux trieurs, poursuivons nos efforts !

* Rendez-vous sur lafibredutri.fr pour trouver le point de collecte proche de chez vous