Caractérisation Haut Verdon

Autopsie des conteneurs jaunes du Haut-Verdon

Comme chaque mois, le SYDEVOM a réalisé une caractérisation des emballages au centre de tri de Manosque. Le 2 mars dernier, c’était au tour du secteur Haut-Verdon (communes d’Allos, Colmars, Villar-Colmars, Beauvezer, Thorame-Haute et Thorame-Basse).
 

Un échantillon trié manuellement


Pour les caractérisations, un échantillon est prélevé sur le chargement des camions du SYDEVOM à leur arrivée sur le site. Ce prélèvement est ensuite trié manuellement par un opérateur du centre de tri, accompagné le 2 mars par un agent du SYDEVOM.

Les déchets sont séparés selon leur matière dans sept bacs : l’acier, l’aluminium, les cartons et cartonnettes, les briques alimentaires, les plastiques rigides, les plastiques souples et les refus. On retrouve dans ces refus tous les déchets qui ne doivent pas être jetés dans les conteneurs jaunes : le textile, le verre, les sacs pleins fermés, des emballages non vidés, des emballages imbriqués, barquettes en bois… Malheureusement, ces déchets, même recyclables dans d’autres filières pour certains, ne seront pas valorisés s’ils sont jetés dans les conteneurs jaunes.

Une fois trié, chaque type de déchets est pesé et les données extraites permettent de définir les proportions de rachat de chaque matière. C’est également l’occasion pour le SYDEVOM de faire une communication ciblée sur les erreurs de tri observées.

Un tri de très mauvaise qualité


Le 2 mars, 101 kg de déchets ont été caractérisés et 37 kg étaient des refus : c’est énorme !

Parmi les refus nous avons principalement trouvé des emballages encore pleins (yaourts, paquet de farine) ainsi que des os, des classeurs, des sacoches, des objets électriques (souris et rasoir). Ces derniers sont à déposer dans des points de collecte dédiés que vous retrouvez à l’entrée de votre supermarché. Nous avons également observé un sac plein de litière et des sacs poubelles pleins. Ceux-ci sont à déposer dans les conteneurs d’ordures ménagères de couleur grise et non dans les conteneurs jaunes.

Les textiles étaient aussi présents en quantité. Ceux-ci peuvent se recycler mais pas dans le conteneur jaune : pour cela il existe des bornes de collecte spécifique*. Ces textiles sont ensuite triés selon leur usure, ceux pouvant resservir sont remis en état et vendus ou donnés et les autres sont recyclés en chiffons, géotextiles ou isolants.


Enfin, nous avons trouvé une pompe hydraulique de 10 kg et plus de 8 kg de filets de clôture ! Ces déchets d’activités professionnelles ne sont pas recyclables et n’ont pas leur place dans les conteneurs jaunes. Ils sont même dangereux pour les opérateurs et les machines : les filets peuvent s’enrouler dans les mécanismes et créer une surchauffe pouvant aboutir à un incendie. Depuis 2017, quatre départs de feu ont eu lieu au centre de tri de Manosque en raison des erreurs de tri.

La quantité de refus observée lors de cette caractérisation est anormalement haute ! Nous espérons que ces actes délibérément malintentionnés sont des cas isolés. Une autre caractérisation est prévue prochainement pour le Haut Verdon afin d’observer \ de suivre à nouveau la qualité du tri sur ce secteur.

Poursuivons nos efforts pour améliorer la qualité du tri dans le Haut Verdon !

* Rendez-vous sur lafibredutri.fr pour trouver le point de collecte proche de chez vous.